Faut-il inclure votre piscine dans l’assurance habitation ?

piscine

La piscine est considérée comme un aménagement extérieur. En ce sens, il est essentiel de souscrire une garantie incluse dans l’assurance habitation pour éviter des déboires.

Depuis plusieurs années, les Français sont pris d’une véritable passion pour les piscines ; leur nombre est actuellement estimé à près de trois millions, la France étant leader européen sur ce marché.

Mais avant de construire son propre équipement ou d’acheter un bien immobilier pourvu d’une piscine, une question se pose : qu’en est-il de l’assurance ?

Il faut savoir qu’une piscine est considérée comme un aménagement extérieur ; à ce titre, elle n’est pas couverte par défaut au titre de l’assurance habitation.

Au moment de sa mise en service, une piscine bénéficie d’une garantie de parfait achèvement de la part du constructeur, pour des problèmes mineurs, ainsi que d’une garantie décennale pour des problèmes plus importants.

Pour une couverture adéquate, il est donc indispensable de se tourner vers votre assureur afin de bénéficier d’une extension de garantie par rapport à votre assurance habitation.

Ceci est d’autant plus important qu’au-delà d’éventuels dommages matériels, une piscine peut occasionner des dommages physiques, voire une noyade.

Que couvre l’extension garantie piscine d’une assurance habitation ?
C’est sans aucun doute le point le plus important de la garantie piscine, celle-ci couvre l’assuré au titre de la responsabilité civile.

En cas de blessure d’une personne, ou pire un décès, la responsabilité civile du propriétaire est engagée.

Une assurance habitation étendue à la piscine est donc indispensable ; d’autre part, cette extension permet de bénéficier d’une garantie dommages, les équipements se retrouvent ainsi assurés eux aussi.

Cette garantie peut couvrir de nombreux dommages potentiels: vol d’équipement, vandalisme, événements climatiques, accident électrique…

L’extension de garantie peut s’appliquer à la piscine en elle-même, mais aussi à des éléments extérieurs, comme les appareils d’entretien, le local technique, les aménagements immobiliers attenants…

Autant d’éléments qui peuvent être spécifiés dans la garantie piscine du contrat d’habitation, et à étudier de près avant de souscrire à une offre.

La garantie piscine associée à l’assurance habitation représentant un surcoût non négligeable, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence entre assureurs afin de bénéficier du tarif le plus avantageux possible et d’une couverture élargie.

Assurance piscine, attention aux normes de sécurité
Si vous avez souscrit une option piscine dans votre contrat d’assurance habitation, vous êtes logiquement protégé et indemnisé en cas d’incident ou d’accident.

Néanmoins, pour que cette protection soit effective, il ne faut pas oublier que les piscines sont des équipements spécifiques qui demandent de respecter des normes précises en matière de sécurité.

Chaque piscine doit ainsi être équipée d’un dispositif de sécurité dûment homologué. Il peut s’agir d’une alarme sonore (norme NF P90-307), d’un volet roulant ou d’une couverture de piscine (norme NF P90-308), d’une barrière assurant la protection de l’accès au bassin (norme PF 90-306), ou encore d’un abri de piscine qui peut prendre la forme d’une véranda ou d’une structure légère (norme PF 90-309).

À noter que si aucun de ces dispositifs de sécurité n’a été installé, les conséquences peuvent s’avérer lourdes. Non seulement l’assurance ne prendra pas en compte la garantie piscine en cas de problème, mais le propriétaire peut également être condamné à une amende pouvant s’élever jusqu’à 45,000 EUR. Autant dire qu’il ne faut pas jouer avec la sécurité pour profiter sereinement de sa piscine.

Pour en finir avec la législation et au-delà de l’assurance piscine, sachez que la construction d’un tel équipement doit respecter certaines distances légales vis-à-vis des voies publiques et du voisinage afin de ne pas générer de nuisances visuelles ou sonores.

Qu’en est-il des piscines hors sol démontables ?
Il est important de noter que les éléments mentionnés jusqu’à présent concernent les piscines enterrées, mais une telle installation peut représenter un coût important.

Il existe néanmoins de nombreux autres équipements permettant de se rafraîchir de façon ludique, qu’il s’agisse de piscines tubulaires, hors sol, autoportées, voire de spas gonflables.

L’ensemble de ces équipements ne peuvent pas figurer dans un contrat d’assurance habitation au titre d’option piscine, car ils entrent dans la catégorie des meubles extérieurs.

Pas de panique pour autant, il est tout de même possible de les assurer.

Au lieu de souscrire à une extension de garantie piscine, il convient de s’orienter vers une option jardin.

Celle-ci peut également être accolée au contrat d’assurance habitation, tout comme une pergola, une terrasse, du mobilier de jardin…

De quoi profiter sereinement de ces installations de loisirs en bénéficiant d’une couverture optimale en cas de sinistre ou d’accident !

Précision : Les informations contenues dans cet article n’engagent que le rédacteur et ne sauraient se substituer à un conseil financier spécifique. Elles ne sont valables qu’à la date de leur rédaction uniquement.

Jeremy ESSERYK
Conseiller en Investissements Financiers
Courtier en assurances et en prêts bancaires en Europe
office@kne-ltd.com