Grand Paris : la future ligne 15 du métro fait déjà grimper les prix

métro

La hausse des prix des biens immobiliers à la vente dans les villes desservies par la future ligne  15 de métro est supérieure à celle constatée dans le reste de la région parisienne.

La future ligne 15 du métro, automatique et entièrement souterraine, formera un cercle de 75 kilomètres autour de la capitale ; elle influe sur les prix de l’immobilier des 22 communes qu’elle reliera.

De manière générale, l’on observe une augmentation des prix dans toutes les villes desservies par la future ligne 15.

Les plus fortes augmentations observées le sont dans la partie Sud et dans la partie Ouest, tandis qu’elle sont plus modérées dans la partie Est.

Cette différence s’explique par la mise en service prochaine, en 2025, du tronçon desservant la partie Sud, qui reliera Boulogne-Billancourt à Noisy-le-Grand ; la partie Est sera achevée plus tard, courant 2030.

Saint-Maur-des-Fossés (94) se distingue tout particulièrement et connaît la plus forte augmentation de ses prix de vente depuis 4 ans et demi : +42.29 % entre 2017 et 2021 avec un prix au mètre carré moyen de 6,616 euros début 2021.

Montrouge (92) propose également des logements de plus en plus onéreux : + 40.80 % sur la même période, à 8,357 euros le m². Ce qui en fait la troisième ville la plus chère, située sur la future ligne 15, après Issy-les-Moulineaux (8,602 euros le mètre carré) et Boulogne-Billancourt (10,007 euros).

Des hausses supérieures à celles constatées dans le reste de la région parisienne : en moyenne, les prix ont augmenté de 18.4% en Ile de France pour la période 2016-2021.

Dans le 94 notamment, on note une augmentation de 14.4% contre 23.3 % pour les villes traversées par la ligne 15.

Verdure et proximité avec Paris

Ces villes bénéficiaient déjà d’une bonne desserte par les transports en commun : le RER A pour Saint-Maur-des-Fossés et la ligne 4 pour Montrouge.

Ces hausses ne sont donc pas uniquement le fait de la ligne 15 en devenir…

De fait, Paris étant devenue quasi-inaccessible, les familles se rabattent donc sur la Première couronne.

De son côté, Saint-Maur-des-Fossés possède des qualités intrinsèques : elle regorge de verdure et bénéficie d’une proximité avec Paris, ce qui est très apprécié des futurs propriétaires.

Le Covid-19 a également eu un impact sur les recherches immobilières : les acquéreurs recherchent de la verdure et, pourquoi pas, un espace extérieur. Il est impossible de définir l’impact réel de la ligne 15, mais il semble évident qu’il existe une corrélation entre l’augmentation des prix de l’immobilier et le passage de la ligne 15.

Ainsi, l’on observe sur le tracé de la ligne 15, des hausses des prix de l’Immobilier comprises entre 5.97 % et 42.29 %.

Une augmentation moins forte dans le 93

Le département de la Seine-Saint-Denis, réputé pour être le plus abordable de la Petite couronne, connaît une hausse des prix plus modérée à l’approche de la mise en service de la future ligne 15: + 13.63 %.

Le prix moyen actuel pour les appartements en vente en Seine-Saint-Denis reste en effet plus accessible que celui des autres départements limitrophes : 4,323 euros contre 7,227 euros dans les Hauts-de-Seine et 5.431 euros dans le Val-de-Marne.

La ville d’Aubervilliers sort néanmoins du lot : elle affiche une augmentation des prix des biens à la vente de plus de 31 % en 4 ans et demi. Elle comptera deux stations de métro sur la seule ligne 15 : une proche de la mairie et l’autre au Fort d’Aubervilliers.

Précision : Les informations contenues dans cet article n’engagent que le rédacteur et ne sauraient se substituer à un conseil financier spécifique. Elles ne sont valables qu’à la date de leur rédaction uniquement.

Jeremy ESSERYK
Conseiller en Investissements Financiers
Courtier en assurances et en prêts bancaires en Europe
office@kne-ltd.com

Partager sur facebook
Partager sur twitter